Joseph Bonaparte : Lettre autographe

800,00 €
TTC Hors frais de port Livraison : 1 à 3 semaines

Lettre autographe de Joseph Bonaparte (8/01/1828) lors de son séjour aux Etats-Unis

Joseph Bonaparte, né le 7 janvier 1768 à Corte, est le frère ainé de Napoléon Bonaparte. Après la fin de l'Empire, Joseph vit à Bordentown dans l'Etat de New Jersey près de Philadelphie, s'y faisant construire la résidence de Point-Breeze grâce à la vente des bijoux de la Couronne espagnole et s'occupant d'agronomie. Il s'y fait appeler comte de Survillers, du nom d'une de ses anciennes propriétés située actuellement au nord-est du Val d'Oise, en limite de Mortefontaine. Après la mort de sa fille Charlotte Bonaparte, il revient en Europe ou il habite successivement en Angleterre et puis en Italie. Il meurt en Italie le 28 juillet 1844 à Florence.

Quantité
Derniers articles en stock

Dernière fois que ce produit a été ajouté à un panier : 13/04/2018

  • Notre site fait l'objet d'un système de sécurisation.

Nous avons adopté le procédé de cryptage SSL, mais nous avons aussi renforcé l'ensemble des procédés de brouillage et de cryptage pour protéger le plus efficacement possible toutes les données sensibles liées aux moyens de paiement. Notre site fait l'objet d'un système de sécurisation. Nous avons adopté le procédé de cryptage SSL, mais nous avons aussi renforcé l'ensemble des procédés de brouillage et de cryptage pour protéger le plus efficacement possible toutes les données sensibles liées aux moyens de paiement.
  • Les produits sont livrés à l'adresse de livraison que vous avez indiquée au cours du processus de commande, au plus tard à la date indiquée sur la page de paiement avant validation de la commande par le client. Il est possible  d’être livré par le transporteur sélectionné. Les produits sont livrés à l'adresse de livraison que vous avez indiquée au cours du processus de commande, au plus tard à la date indiquée sur la page de paiement avant validation de la commande par le client. Il est possible d’être livré par le transporteur sélectionné.
  • Vous devez notifier au transporteur et à Galerie Histoire toutes réserves sur le produit livré (par exemple : colis endommagé, déjà ouvert...). Les oeuvre sont photographiées afin que le client puisse se rendre compte de l'état de conservation de celle-ci. Vous devez notifier au transporteur et à Galerie Histoire toutes réserves sur le produit livré (par exemple : colis endommagé, déjà ouvert...). Les oeuvre sont photographiées afin que le client puisse se rendre compte de l'état de conservation de celle-ci.

IMPORTANTE LETTRE EXPEDIEE DEPUIS LE « NOUVEAU MONDE », DANS LAQUELLE IL DRESSE UN ETAT DE SES POSSESSIONS AMERICAINES, annonce son intention de rentrer en Europe et s’enquiert des possibilités d’accueil offertes par l’Italie. Sous le nom de comte de Survilliers, Joseph Bonaparte vécut en exil aux États-Unis de 1815 à 1832 puis de 1837 à 1839 (après un séjour intermédiaire en Angleterre), entretenant de bonnes relations avec les autorités américaines. Sa propriété de Point Breeze devint le point de ralliement des bonapartistes aux États-Unis. À nouveau en Angleterre de 1839 à 1841, il demanda et obtint finalement l’autorisation de venir s’installer à Florence. « Mon cher frère, Zénaïde vous remettra cette lettre [fille de Joseph Bonaparte et de son épouse Julie Clary, 1801-1854]… Elle n’a pas été fort heureuse dans ce pays-ci, elle a eu plusieurs fausses-couches, et des deux enfants qu’elle a, l’une n’est pas d’une bonne constitution. CE CLIMAT NE CONVIENT PAS A TOUT LE MONDE ; MOI, AU CONTRAIRE, JE M’Y PORTE MIEUX QU’EN EUROPE ; CEPENDANT, JE VAIS ME TROUVER SI ISOLE, que malgré la liberté absolue et la bonne santé dont j’y jouis, JE NE POUVAIS PAS M’EMPECHER DE DESIRER DE ME RAPPROCHER DES MIENS… Cependant la ville de Rome ne me conviendrait pas, et je ne conviendrais peut-être pas à la Toscane ; JE VOUS PRIE DE ME DIRE SANS DEGUISEMENT VOTRE PENSEE TOUTE ENTIERE SUR MA RESIDENCE A BOLOGNE UNE PARTIE DE L’ANNEE, ET DANS UNE TERRE DANS LES ETATS AUTRICHIENS D’Italie DANS L’AUTRE, en menant la vie que vous y menés vous-même, nos âges se rapprochant, et nos goûts aussi ; ainsi je suppose que ce qui vous suffit et vous convient, me conviendrait aussi : je me suppose seul avec ma femme, quel est le revenu qu’il nous y faudrait pour y vivre comme vous y vivez ? Répondés par un chiffre. Comment serions-nous vus dans le pays ? À quel genre de surveillance serions-nous assujétis ? Quelles seroient les dispositions du Gouvernement autrichien à notre égard ? 

SI JE ME DECIDE A QUITTER LE NOUVEAU MONDE, J’Y AURAI LAISSE UNE GRANDE PARTIE DE MA FORTUNE, PAR LES GRANDES ACQUISITIONS QUE J’Y AI FAITES, ET UN SUPERBE ETABLISSEMENT OU JE VIS [POINT BREEZE] ; je n’ai pas l’espoir de les réaliser en argent, je voudrais donc savoir ce qu’il me faudrait pour vivre en Italie, comme vous vivés, et juger par là du degré de sacrifice que je serais en état de faire par l’abandon de tout ce que je possède ici : J’Y POSSEDE, A TROIS HEURES DE PHILADELPHIE ET SIX DE NEW YORK UNE TERRE ET PARC DE PRES DE DEUX MILLE ARPENTS SUR LE BORD D’UN FLEUVE IMMENSE [LE DELAWARE] : J’AI DANS L’ETAT DE NEW YORK PLUS DE CENT MILLE ACRES DE TERRES ; mon absence annullera pour bien des années la valeur de ses établissements, mais d’un autre côté, je me faix vieux, je n’aurai pas toujours la santé que j’ai aujourd’hui… MA FEMME, MA MERE, AUCUN DES MIENS N’A LE PROJET DE VENIR OU JE SUIS ; je me décide donc à vous consulter, avant de prendre un parti, et je vous avoue que votre voisinage à Bologne ou dans le Frioul entre pour beaucoup dans ce projet, si, comme je le pense, vous partagés mes désirs à cet égard… »

D’origine corse, Félix Bacciochi épousa Élisa Bonaparte en 1797 et vit alors sa carrière d’officier favorisée par Napoléon Bonaparte qui en fit plus tard un général et un sénateur. Il bénéficia ensuite des honneurs dont fut gratifiée sa femme, princesse de Piombino (1805) puis de Lucques (1805) et enfin grande-duchesse de Toscane (1809)

Fiche technique

Hauteur
25 cm
Largeur
30 cm
Format du support de l'oeuvre
2 pp. 3/4 in-4, adresse au dos, vestiges de cachets de cire rouge, découpure due à l’ouverture avec manque de texte affectant 5 lignes dans le dernier paragraphe. Sous verre biface
Auteur de l'oeuvre
Joseph Bonaparte
Origine de l'oeuvre
Washington
Année de création
8/01/1828
Expertise de l'oeuvre
Maison de ventes aux enchères Osenat
Date d'achat de l'oeuvre
3/07/2017